Définition du vitrail

Si vous aimez l'objet Définition du vitrail, n'hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur

ou

Qu’est ce que le vitrail.

Il y a plus de quatre mille ans, la main de l’homme a fait naitre le verre, cette matière ouvrant alors la voie à de multiples applications, des plus quotidiennes aux plus artistiques. L‘art du vitrail est un art de mémoire, de création, c’est un mode d’expression, voire de bande-dessinée : véritable image lumineuse,  souvent uniquement  décoratif, il s’adapte parfaitement aux intérieurs anciens ou contemporain.

L’historien Jean Lafond le définissait ainsi : « Le vitrail est une composition décorative qui tire son effet de la translucidité de son support. N’essayons pas de préciser davantage : la définition risquerait de laisser de côté les plus anciennes comme les plus récentes manifestations d’un art qui n’a pas encore dit son dernier mot ».

L’on peut lui opposer celle qu’a donnée un autre grand historien du vitrail, Louis Grodecki : « Le mot « vitrail » a pris peu à peu un sens précis et désigne actuellement une clôture de baie, généralement de fenêtre, faite de verre à vitre découpé suivant une composition décorative ou figurative et assemblée au moyen de plombs. Par ce principe d’assemblage, le vitrail se distingue des clôtures en vitres non découpées (vitrages), des assemblages, au moyen de ciment armé, des verres très épais (dalle de verre), des assemblages de verre collé, superposant plusieurs feuilles en épaisseur (« les gemmaux », verre collé). »